Téléchargez l'Arrêté Réglementaire Permanent relatif à l'exercice de pêche en eau douce ICI

1. dates d'ouverture de la peche en isère saison 2016 :ici                                                                                                                                         

Horaires :

de 1/2h avant le lever du soleil à 1/2 après le coucher du soleil
Horaires disponibles sur :
meteo

Dates :

Générales :
1ère catégorie : du 12 mars au 09 octobre
2ème catégorie : du 1er janvier au 31 décembre
Lacs de montagne : du 28 mai au 09 octobre (13 octobre pour les 10 lacs classés dont fait parti le lac de la Muzelle)

Brochet et sandre :
1ère catégorie : du 12 mars au 09 octobre (attention ne pas remettre à l'eau quelque soit la taille)
2ème catégorie : du 1er au 31 janvier et du 1er mai au 31 décembre

Truite fario, saumon de fontaine, omble chevalier, cristivomer :
Toute catégorie : du 12 mars au 09 octobre

Truite arc-en-ciel :
1ère catégorie : du 12 mars au 09 octobre
2ème catégorie : du 1er janvier au 31 décembre

Ecrevisses :
Toutes catégories : du 23 juillet au 1 août

Grenouille verte et rousse :
1ère catégorie : du 2 juillet au 09 octobre
2ème catégorie : du 2 juillet au 31 décembre

 

2. Tailles légale de capture et quotas :

Tailles légales de capture :

Elles ont pour but de permettre à ces espèces de se reproduire au moins une fois avant d'être capturées.

Truite fario, truite arc-en-ciel, omble chevalier et saumon de fontaine : 23 cm (attention sur certain les lacs (Laffrey, Paladru et Monteynard), ces tailles varient, se renseigner auprès de l'AAPPMA gestionnaire pour plus de precisions)
Ombre commun : 30 cm
Corégone (lavaret) : 35 cm
Cristivomer : 35cm
Black-Bass : 30 cm
Sandre : 40 cm
Brochet : 50 cm
Ecrevisse : 9 cm

Nombre de captures autorisées :

6 salmonidés par jour et par pêcheur!!!

 

3. Procédés et modes de pêche autorisés :

Pour les pêcheurs appartenant à une association de pêche réciprocitaire :

Dans les eaux de 1ère catégorie :

- 1 ligne autorisée, montée sur une canne munie de deux hameçons ou de trois mouches artificielles au plus.
- 2 lignes autorisées, montées sur une canne munie de deux hameçons ou de trois mouches artificielles au plus sur le domaine public (l'Isère sur notre domaine).

Dans les eaux de 2ème catégorie :

- 4 lignes autorisées, montées sur une canne munie de deux hameçons ou de trois mouches artificielles au plus.
- pêche au vif, au poisson mort ou artificiel, à la cuiller ou autres leuures est autorisée dans l'Isère en 2ème catégorie pendant la période de fermeture du brochet. Bas de ligne en acier interdit.

Dans les lacs de montagne :

- 1 ligne autorisée, montée sur une canne munie de deux hameçons ou de trois mouches artificielles au plus.
- l'emploi d'une bouteille ou carafe en verre de 2L maximum est autorisée pour la pêche des vairons servant d'amorce

Pour les pêcheurs n'appartenant pas à une association de pêche réciprocitaire :

- 1 ligne autorisée , montée sur une canne munie de deux hameçons ou de trois mouches artifiielles au plus dans le domaine public.

Pour pouvoir bénéficier des même droits que les pêcheurs d'une association réciprocitaire, il vous faut acheter une carte dans une des associations réciprocitaires du département, ou acquitter la vignette du Club Halieutique ou de l'EHGO si vous avez une carte d'un département appartenant à l'un de ces deux groupements.

 

4. Procédés et modes de pêche prohibés :

Il est interdit de:
- pêcher avec des oeufs de poissons, soit naturels, frais, de conserve ou mélangés à une composition d'appâts, soit artificiels.
- de pêcher avec des poissons qui ont une taille minimale de capture (maille).
- de pêcher avec des poissons appartenant à des espèces protogées.
- de pêcher avec des poissons non représentés en eau douce sur le territoire français.
- de pêcher avec des espèces suceptibles de provoquer des désequilibres écologiques (perche soleil, poisson chat, écrevisse américaine...)

- de pêcher à la main, sous la glace, en troublant l'eau, en fouillant sous les racines et autres retraites pour les poissons.
- d'employer tout procédé, ou de faire usage de tout engin destiné à accrocher le poisson autrement que par la bouche. Pour retiré le poisson déjà ferré de   l'eau, l'utilisation de la gaffe ou de l'épuisette est autorisée.
- de se servir d'armes à feu, de fagots, de lacets ou de collets, de lumières ou de feux, de matériel de plongée subaquatique.
- de pêcher à l'aide d'un trimmer ou d'un engin similaire.
- de pêcher à la traine.
- de jeter, déverser ou laisser s'écouler dans l'eau des substances quelconques, dont l'action ou les réactions détruisent le poisson ou nuisent à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire.
- de jeter dans l'eau des drogues ou appâts en vue d'ennivrer le poisson ou le détruire.
- de se servir d'explosifs, de procédés d'électrocution, de produits ou moyens non autorisés.
- de pêcher dans les parties de cours d'eau ou plan d'eau dont le niveau est abaissé artificiellement.
- d'utiliser, dans le département de l'Isère, la bouteille, la carafe en verre ou le baril pour la pêche des vairons ou autres poissons servant d'amorces sauf dans les lacs de montagne.

En 1ère catégorie :

- interdiction de pêcher à l'asticot ou autres larves de diptères dans les eaux de 1ère catégorie.


Réglemention